bandeau site 2

 

La nouvelle campagne « Jamais sans mon avocat » lancée le 17 février

Fort du succès de la première saison de sa web série ayant été vue plus de 6 millions de fois, le Conseil national des barreaux lance une nouvelle saison en TV sur TF1 et BFMTV à partir du 17 février pour continuer à changer le regard des particuliers, entreprises et collectivités locales sur les avocats.

Divorce par consentement mutuel sans juge, réputation sur internet, création-transmission d’entreprise, marchés publics, … seront les nouveaux thèmes de cette saison 2 narrant les questionnements de Lola et de ses amis. Cette web série de huit épisodes, qui met en scène des situations de la vie quotidienne de manière humoristique, pose des questions de droit sérieuses auxquelles les avocats peuvent répondre. A partir du mois d’avril et jusqu’en octobre 2017, la diffusion des épisodes se déroulera sur le site avocat.fr qui permet de trouver et de consulter un avocat en ligne.

Rendez-vous le 17 février sur www.avocat.fr

VICTIMES

  

 Des avocats à votre écoute au 

 

06.22.05.02.35 

7J/7  24H/24

 

0001.2

Si vous avez le droit à l'aide juridictionnelle et que vous souhaitez lancer une procédure mais que vous ne savez pas quelle juridicition saisir et comment le noter sur votre dossier de demande d'aide, venez rencontrer gratuitement un avocat les mercredis après-midi de 14h à 17h au Tribunal de Bayonne (sans rendez-vous).

 

annuaire

annonces

avocats

VOTRE AVOCAT ...vous conseille
VOTRE AVOCAT ...vous concilie
VOTRE AVOCAT ...vous défend
VOTRE AVOCAT ...rédige vos actes

LE PREMIER RENDEZ-VOUS

Le 1er rendez-vous avec votre avocat est très important et vous permettra de poser les principes de votre relation et de transmettre à votre avocat tous les éléments utiles au bon déroulement de sa prestation. 

Le principal objet de votre rendez-vous avec votre avocat est de lui exposer votre affaire afin qu’il vous conseille utilement. Et pour optimiser le premier rendez-vous, le plus simple est encore de le préparer, selon 3 axes :

Transmettre tous les documents et informations liés à votre dossier

Aborder toutes les questions que vous vous posez

Le règlement des questions liées à la rémunération

  

Transmettre tous les documents et informations liés à votre affaire

Lors de votre 1er rendez-vous, apportez à votre avocat l’ensemble des documents dont vous disposez concernant votre affaire, que vous aurez préalablement préparés.

Décrivez lui très précisément tous les éléments de votre situation et confiez lui toutes les informations dont vous avez connaissance sans réticence, qu’elles vous semblent utiles ou non à la défense de vos intérêts. Vous pouvez par exemple écrire une chronologie détaillée des événements et écrire les noms et les coordonnées de toutes les personnes apparaissant dans le dossier.

Votre avocat pourra ensuite juger de leur utilité ou non au cours de la procédure et agira au mieux de vos intérêts, dans le respect de ses obligations professionnelles liées à la loyauté, à la confidentialité et au secret professionnel. 

Aborder toutes les questions que vous vous posez

Faites-vous expliquer les principaux points de droit liées à votre affaire ainsi que le déroulement de la procédure. N'hésitez pas à vous renseigner sur les diverses étapes de la procédure susceptibles d’en faire augmenter le coût.

N’hésitez pas à poser toutes les questions qui permettront une compréhension mutuelle de votre affaire et une vision claire de la gestion de votre dossier. Vous éviterez ainsi tous malentendus ultérieurs. 

Le règlement des questions liées à la rémunération

C'est aussi au cours de ce premier rendez-vous que vous vous mettrez d’accord avec votre avocat sur les modalités de facturation et de règlement de ses honoraires

Pour éviter toute contestation ultérieure, il est recommandé de convenir par écrit du mode de calcul et de la facturation des prestations sous la forme d’une convention d’honoraires.

Si vous bénéficiez de l’aide juridictionnelle, il peut être utile de vous assurer lors de la prise de rendez-vous que l’avocat que vous avez choisi accepte de vous assister au titre de l'aide juridictionnelle.

Si vous pensez pouvoir bénéficier d’un contrat d’assurance protection juridique ou de l’aide juridictionnelle, apportez-lui tous les documents permettant d’engager les démarches utiles.